Ramonage par le bas ou par le haut ?

types de ramonagesNombreux en France sont les heureux propriétaires d’une cheminée, d’un poêle à bois ou bien encore d’une chaudière.

Mais quel que soit l’appareil équipé chez soi, du moment que celui-ci dispose d’une évacuation via un conduit, il est nécessaire d’effectuer un ramonage régulier.

Celui-ci est effectivement très important pour la sécurité de la famille, mais il est également obligatoire tous les ans.

En effet, en cas de sinistre, votre assurance vous demandera forcément votre certificat de ramonage, qui vous aura été délivré au préalable par un artisan ramoneur.

Sans cela, les dégâts ne devront être pris en charge que par vous.

Toutefois, il est possible d’effectuer le ramonage soi-même, pour entretenir ses conduits en attendant l’intervention d’un professionnel.

Mais il existe de nombreux types de ramonages.

Dans cet article, nous allons donc vous parler du ramonage par le haut et par le bas afin que vous sachiez quelles sont les différences entre ces deux pratiques.

Pour chacune d’entre elles, nous vous en donnerons une définition, puis nous vous listerons leurs avantages et leurs inconvénients.

Enfin, pour que vous puissiez vous préparer au mieux à l’intervention de votre prochain artisan, nous reviendrons sur les prix d’un ramonage afin que vous n’ayez aucune mauvaise surprise le jour venu.

Qu’est-ce que le ramonage par le bas ?

La ramonage d’un conduit d’aération par le bas consiste à réaliser les travaux de nettoyage directement depuis chez soi.

Concrètement, qu’il s’agisse de vous ou d’un professionnel, le principe sera exactement le même puisqu’il consistera à racler les bords du conduit à l’aide d’une brosse appelée hérisson.

Cette brosse est circulaire et chacune de ses épines délogera la poussière, la suie est les autres résidus en tous genres collés contre les parois du conduit.

Cependant, comme vous le constaterez un peu plus tard dans cet article, ce procédé a quelques inconvénients qu’il est important de prendre en compte.

Le ramonage d’une cheminée par le bas est intéressant puisqu’il nécessite assez peu de maîtrise, bien qu’il ne soit pas très pratique à réaliser.

En choisissant ce type de ramonage, vous optez donc pour la solution la plus facile.

ramonage par le haut

Qu’est-ce que le ramonage par le haut ?

Le ramonage par le haut est comme son nom l’indique, l’exact opposé du ramonage par le bas.

Il consiste à nettoyer le conduit d’aération progressivement, en partant du haut pour terminer vers le bas.

Plus votre brosse descendra le conduit, et plus vous verrez les saletés s’accumuler au sein de votre cheminée.

Toutefois, il est très important de prendre en compte le fait que ce type de nettoyage de cheminée représente quelques dangers.

Vous devrez effectivement monter sur le toit de votre habitation, ce qui n’est pas sans risque.

Si vous optez pour cette solution, prévoyez donc tout un équipement de sécurité comme une échelle, des cordes, un casque et bien entendu, un harnais de sécurité.

Ce type de ramonage a lui aussi ses avantages et ses inconvénients, c’est pourquoi nous allons tous vous les lister afin que vous soyez en mesure de choisir celui qui vous convient le plus.

Les avantages du ramonage

Nous vous en avons parlé précédemment, l’entretien d’une cheminée n’est pas très difficile à réaliser soi-même, même s’il est tout de même impératif de respecter la réglementation concernant le ramonage dans ce domaine.

Ci-dessous, nous allons vous expliquer les avantages de ces deux sortes de ramonages afin que vous puissiez y voir plus clair.

Ramonage par le bas

  • Facile à réaliser : Le ramonage par le bas est d’une simplicité enfantine à réaliser. Il vous suffira de faire monter la brosse à l’intérieur de votre paroi grâce à manche souple. Aucun savoir-faire n’est requis pour cette action.
  • Sans danger : Vous travaillerez directement depuis chez vous, ainsi, vous ne vous mettrez pas en danger puisque vous resterez à même le sol.
  • Rapide : Quelques minutes suffisent pour nettoyer le conduit d’une cheminée grâce à un ramonage par le bas, ce qui en fait une action extrêmement rapide à réaliser.

ramonage par le bas

Ramonage par le haut

  • Efficace : Le ramonage par le haut est plus efficace du fait que les saletés descendront du conduit en même temps que la brosse. Concrètement, l’efficacité sera plus au rendez-vous qu’avec un ramonage par le bas.
  • Facile à réaliser : Encore une fois, comme pour la méthode précédente, aucune maîtrise particulière n’est nécessaire. Il vous faudra tout simplement insérer la brosse dans le conduit d’aération puis descendre cette dernière progressivement. En quelques minutes seulement, vous obtiendrez un très bon résultat sans avoir eu quelque effort que ce soit à fournir.
  • Confortable : Du fait que vous serez debout au dessus de la cheminée, vous pourrez travailler plus confortablement qu’en étant allongé ou accroupi devant cette dernière. Même si le fait de travailler sur un toit semble plus complexe et évidemment moins sécurisant qu’à même le sol, le fait d’être debout vous simplifiera grandement la tâche, notamment parce que vous maîtriserez plus facilement votre équipement. Cependant, n’envisagez jamais un ramonage par le haut si vous ne disposez pas des bons accessoires de sécurité.

Les prix d’un ramonage

Lorsque vous ferez appel à un artisan pour le ramonage de votre cheminée, le tarif ne sera pas le même selon que vous choisirez que le travail soit fait par le haut ou par le bas.

En effet, les précautions à prendre ne sont pas les mêmes, et il est vrai que le ramonage par le haut est plus efficace que celui par le bas.

Concrètement, même si un tel tarif se calcule en fonction de votre lieu d’habitation ou de la période de l’année à laquelle vous faites réaliser ces travaux, comptez une soixantaine d’euros pour un ramonage par le bas, tout en sachant que cette action doit être faite tous les ans, sans exception.

Pour un ramonage par le haut, du fait que l’artisan devra monter sur votre toiture et se mettre en sécurité, mais aussi parce qu’il vous fournira de fait une meilleure qualité de travail, comptez de dix à quinze euros supplémentaires, ce qui reste malgré tout très abordable pour profiter d’une sécurité optimale toute l’année.